2021-09-27
logo GEN

Découvrez Slippers, les classes virtuelles d'O'Clock

homme sur tablette
picto porte-voix
L'actualité

Découvrez Slippers, les classes virtuelles d'O'Clock

La solution Slippers développée par l'école O'clock propose des classes virtuelles accessibles à tout organisme de formation ou école.

Accueil > Toutes les actualités > News > Découvrez Slippers, les classes virtuelles d'O'Clock
Convaincue que la formation à distance peut être aussi stimulante que la formation en présentiel, l'école O'Clock a lancé dès ses débuts un format 100% téléprésentiel grâce à des classes virtuelles. Une solution désormais accessible aux autres organismes de formation !

Qu'est-ce qu'une classe virtuelle, quelles différences avec les solutions de visioconférence, quels outils utiliser pour lutter contre la "zoom fatigue"... Alexia Simonot, responsable des relations institutionnelles chez O'Clock, a répondu à nos questions.

Pouvez-vous nous présenter le concept des classes virtuelles ?

Chez O’clock nous sommes persuadés que la formation à distance peut être aussi interactive, humaine et génératrice de lien social qu’une formation en présentiel. C’était notre credo en 2017 lorsque nous avons donné notre premier cours et ça l’est encore aujourd’hui !

Le format de la classe virtuelle n’est pas nouveau, il a plus de 20 ans. En revanche, il a énormément évolué au gré des évolutions technologiques et pédagogiques mais aussi des découvertes en neurosciences. Le principe est très simple : un formateur anime une classe en direct-vidéo en interaction permanente avec un groupe d’apprenants connectés simultanément. Cette notion de synchronicité est centrale selon nous : c’est grâce à elle que les apprenants peuvent se sentir pleinement engagés, accompagnés et que nous pouvons réduire de manière radicale le risque de décrochage par rapport aux formations à distance asynchrones (MOOC, etc.).

Nous faisons également une distinction forte entre le format de la classe virtuelle et celui de la visioconférence qui s’est beaucoup développé depuis le début de la crise sanitaire, grâce à des applications comme Zoom ou Google Meet. Ces applications sont très adaptées à l’organisation de réunions à distance mais elles ne permettent qu’une expérience dégradée et incomplète quand il s’agit d’animer une classe virtuelle, qui plus est sur des durées relativement longues.

Pour toutes ces raisons, nous avons décidé de développer une solution qui réunit tout ce qui se fait de mieux en matière de classes virtuelles ! Nous l’avons d’abord testée et améliorée pendant 4 ans dans le cadre des formations O’clock avant de la proposer à toutes les écoles, organismes de formation, universités et autres structures de l’éducation. En avril 2021 nous avons en effet lancé un programme bêta afin de permettre à d’autres structures d’expérimenter cette nouvelle solution de classes virtuelles et de contribuer à son amélioration. Nous l’avons appelée Slippers !

Comment vous est venue cette idée ?

Au début de l’aventure O’clock nous n’étions pas entièrement convaincus de la pertinence de développer notre propre application de classes virtuelles. Nous avons évidemment testé des solutions existantes. Mais au fur et à mesure que notre idée de la formation à distance se précisait, nous sommes rapidement arrivés à la conclusion que construire notre propre solution était le seul moyen de proposer une expérience pédagogique à la hauteur de nos ambitions ! Et au vu du très bon taux de satisfaction de nos apprenants, 4,8 / 5 par Trustpilot et 4,7 / 5 par Pôle Emploi, nous ne regrettons évidemment pas du tout cette décision !

Courant 2018, au fur et à mesure que O’clock prenait de l’altitude, nous avons commencé à recevoir des sollicitations de la part d’autres écoles : “Au fait, quel logiciel vous utilisez pour vos cours à distance ? Skype ? Hangouts ? Autre chose ?”. Tous partaient évidemment du principe que nous n’avions pas été assez fous pour développer une solution from scratch !

Petit à petit, nous nous sommes rendu compte qu’il existait un vrai besoin de fond qui n’était pas spécifique à O’clock, et que d’autres écoles avaient également besoin de meilleures solutions que ce qui existait déjà.

Quelle est la différence avec des cours à distance sur d'autres plateformes ?

D’abord, il faut distinguer 2 grandes familles de formations à distance :

  • les formations asynchrones : ce sont des formations individuelles avec peu d’échanges entre les apprenants. Les contenus de la formation sont généralement mis à disposition par des vidéos enregistrées. C’est le format le plus connu et qui a été démocratisé une dizaine d’années par les MOOCs.
  • les formations synchrones : les apprenants se connectent simultanément à une classe virtuelle animée en direct par un formateur et progressent ensemble avec beaucoup d’interactions et dans une démarche collaborative. C’est le format proposé par O’clock et rendu possible dans de bonnes conditions par Slippers. Chez O’clock, on aime bien aussi l’appeler “téléprésentiel” car ça évoque une idée centrale dans notre approche qui est celle de la “présence à distance”.

Slippers répond aux besoins de cette deuxième famille : les formations synchrones. À notre connaissance, O’clock est la première école en France à former 100% en téléprésentiel. Nous avons donc accordé une attention très particulière à l’expérience pédagogique de nos apprenants. Très tôt, nous nous sommes rendus compte qu’organiser une formation synchrone à distance est très différent du fait d’organiser une réunion en visioconférence ou un webinaire. D’autant plus si la formation en question est à temps plein et dure plusieurs mois !

Pour concevoir Slippers nous sommes donc partis d’une feuille blanche pour nous assurer que le résultat répondrait parfaitement aux besoins spécifiques d’une classe virtuelle.

À titre d’exemple, voici quelques points qui différencient Slippers des solutions de visioconférence :

  • Les interactions audiovisuelles entre apprenants et formateurs sont complétées par d’autres formes d’interaction, moins génératrices de “Zoom fatigue”, comme les échanges écrits par messagerie instantanée, les réactions aux messages, les emojis, les sondages, etc.
  • Chaque apprenant inscrit à une formation sur Slippers fait l’objet d’un suivi d’assiduité automatique qui permet à l’organisme de disposer de journaux de connexion et d’activité détaillés.
  • Chaque apprenant peut utiliser un bureau virtuel, véritable ordinateur dans l’ordinateur, par le biais duquel il est possible d’utiliser tous les logiciels spécifiques à une formation sans avoir besoin de les installer sur son ordinateur personnel. Cela répond à de nombreux besoins qu’il serait trop long de détailler ici mais qui peuvent se résumer ainsi : respect de la vie privée, parc informatique homogène et réduction de la fracture numérique.
  • Slippers est une classe virtuelle accessible et a été développée pour pouvoir être utilisée par le plus grand nombre, y compris par des personnes sourdes ou malentendantes, aveugles ou malvoyantes, ayant des troubles de l’attention, etc.

Concrètement, qu’est-ce qui permet à Slippers d’être une classe virtuelle accessible ?

C’est un ensemble de fonctionnalités et de choix de conception qui permettent à Slippers d’être une classe virtuelle accessible :

  • sous-titrage automatique
  • possibilité d’accueillir des interprètes LSF
  • navigation au clavier
  • prise en compte de référentiels d’accessibilité
  • personnalisation avancée de l’interface (mode sombre, taille des caractères, désactivation de certaines zones de l’interface pour réduire les sollicitations, etc.)

Qu'est-ce que la "zoom fatigue" dont vous parlez ?

La “Zoom fatigue” est le résultat d’un épuisement cognitif et/ou visuel qui intervient assez rapidement lorsque l’on utilise des outils classiques de visio-conférence, à cause d’un trop grand nombre d’interactions visuelles ou auditives.
À titre d’exemple, des études ont démontré que le fait d’avoir en permanence dans son champ de vision son propre retour caméra lors d’une visioconférence surcharge notre cerveau qui n’est pas habitué à cela.

Une des conséquences est qu’il est très fréquent que les participants à une visioconférence désactivent leur caméra, ce qui occasionne parfois des interprétations erronées de la part des autres participants (manque d’engagement, réalisation d’activités en parallèle, etc.).

Pareillement, les bruits parasites, les micros de mauvaise qualité et les légers décalages entre le son et la voix des interlocuteurs sont autant de facteurs qui contribuent à la “Zoom fatigue”.

Pour en réduire ses effets, l’interface de Slippers fait la part belle aux interactions non verbales en rendant moins incontournable l’utilisation de l’audio et la vidéo.

Je suis un organisme de formation/une école, comment utiliser ces classes virtuelles ?

Nous avons lancé en avril 2021 un programme bêta ouvert justement à toutes les écoles qui souhaitent expérimenter Slippers ! Pour y participer il suffit de se rendre sur le site Internet de Slippers et de remplir un très court questionnaire.

Plus nous aurons de “bêta testeurs” qui nous font part de leur expérience pédagogique ainsi que de leurs attentes et plus vite nous pourrons améliorer Slippers qui deviendra alors une solution de référence en matière de classes virtuelles !

Essayer Slippers

Trouver
une formation labellisée GEN