Ressources

Un secteur sous tension

Les métiers du numérique sont en tension aujourd’hui en France. Retrouvez les infos clés du secteur.

Le numérique, un secteur d'avenir

Le développement des nouvelles technologies et la digitalisation de l'économie ont dynamisé l'emploi du secteur du numérique qui comptait 775 577 salariés en 2018 (étude de Pôle Emploi). D'après une étude de la Dares, le numérique représentait 3% de l'emploi total en 2017, une part qui ne cesse d'augmenter ces dix dernières années (elle était de 2,7% en 2009).

D'après une enquête menée par Talents du Numérique  le secteur a connu une croissance de 4,2% en 2019 (contre 1,2% pour l'ensemble de l'économie). Avec 91,3% des contrats en CDI et une rémunération annuelle brute moyenne de 49300€ pour les informaticiens, le numérique est un secteur dynamique qui présente de nombreux avantages.

Pour la 11e année consécutive, le secteur du numérique est encore créateur d’emplois. Malgré la crise sanitaire, 4 600 postes ont été créés en 2020 d'après Numeum. En effet, le syndicat professionnel de l’écosystème numérique en France a établi que la croissance du secteur du numérique était de +6,3% pour l’année 2021.

Des besoins croissants de compétences numériques

Les métiers du numérique sont en tension aujourd’hui en France. D’ici 2030, le marché français du travail pourrait manquer de 1,5 million de talents digitaux. Cela représenterait une perte de 175 milliards d’euros de revenus pour les entreprises (étude du cabinet de conseil Korn Ferry d’octobre 2018).

Une forte croissance d'emploi est anticipée par les experts, notamment sur les nouveaux marchés (IA, big data) que sur la transformation numérique des marchés existants. Une étude conduite par l'Opco Atlas prédit que plus de 7 500 spécialistes supplémentaires de l’IA et de la Data Science pourraient être recherchés par la branche sur la période 2019-2023 soit une hausse de 59%.

Les entreprises ont du mal à recruter et sont à la recherche de nouveaux talents ! La France a encore un manque de compétences dans le secteur du numérique par rapport à la moyenne européenne (rapport de la Commission Européenne).

Selon une enquête menée par Udacity, 63 % des dirigeants pointent un retard dans le développement de leurs projets IT à cause du manque de professionnels qualifiés.

Le top 15 des métiers numériques les plus recherchés en France

La GEN a établi en octobre 2021 un top 15 des métiers du numérique les plus recherchés sur LinkedIn et Indeed sur un panel de 55 métiers du numérique.

Consulter la liste

Les besoins en région

La GEN a réalisé une étude sur « Les besoins en compétences numériques dans les régions ». Cet observatoire permet de mettre en lumière les métiers du numérique porteurs dans les régions et ceux qui sont le plus en tension. La liste des 40 métiers du numérique les plus recherchés par région a été publiée en octobre 2021.

Téléchargez le Top 40 des besoins en talents numériques

Les chiffres clés de la Grande Ecole du Numérique

En 2020, les enjeux de formation aux métiers du numérique ont été plus que jamais d’actualité avec l’accélération de la numérisation de l’économie induite par la crise sanitaire, et ce quel que soit le secteur d’activité ou la taille des entreprises. Le numérique est un secteur particulièrement inclusif.

La Grande Ecole du Numérique publie chaque année ses chiffres-clés. Ces données sont issues de l’analyse du rapport annuel qui revêt la forme d’un questionnaire soumis aux formations labellisées. Depuis quatre ans, la Grande Ecole du Numérique, acteur majeur de l’écosystème du numérique, continue à amplifier son impact avec près de 33000 personnes formées ou en cours de formation grâce à son réseau.

La crise sanitaire a eu certes un impact sur le réseau GEN. Néanmoins, l’année 2020 reste une année positive, car les formations labellisées ont su adapter leurs curriculums et méthodes pédagogiques pour continuer à former sans relâche.

Les chiffres à retenir :

32823
apprenants formés ou en cours de formation depuis 2016
72.4
%
de sorties positives
25.7
%
de femmes
58.5
%
personnes de niveau bac ou infra bac
Source : Chiffres clés 2020

En 2019, plus de 340 formations nouvellement labellisées dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences (PIC) fin 2018, ont commencé à opérer massivement des sessions sur l’ensemble des territoires français et ultramarins, s’ajoutant ainsi aux 400 formations déjà actives. Au cours de la seule année 2019, ce sont ainsi plus de 15000 personnes qui ont bénéficié d’une formation labellisée et qui contribuent ainsi à pallier les besoins croissants des entreprises françaises en matière de talents numériques.

Retrouvez l'intégralité des chiffres clés de la GEN

VISITEZ ÉGALEMENT ...

Page de référence