Illustration "Les valeurs de la Grande École du Numérique"
Pictogramme "Les valeurs de la Grande École du Numérique"
Numérique en France

La Région Bretagne

La Bretagne est une région de contraste, entre une économie traditionnelle encore peu digitalisée et une économie numérique très dynamique. La région affiche de forts besoins en numérique, notamment sur les métiers de développeurs.

Chiffres clés de la Région Bretagne

46600
emplois
5
ème
région française la plus numérique
28
%
de femmes dans le secteur du numérique
2,4
%
Part d'emploi numérique dans les entreprises
*Source Insee 2019 et Observatoires Régionaux GEN

 Besoins en compétences numériques en Région Bretagne

Données LinkedIn et Indeed

L’analyse des offres d’emploi sur les jobboards illustre bien les contrastes que nous évoquions précédemment, entre un territoire dont une large part du tissu économique est peu digitalisée et qui dispose dans le même temps d’une économie numérique dynamique.
Ainsi, d’une part, les métiers les plus demandés concernent des développeurs, avec une présence remarquable du Développeur DevOps, un métier récent. On remarque aussi la présence d'offres d'emploi pour des Business Developers, métier très lié aux startups.

Téléchargez l'infographie synthèse

Economie numérique

La Bretagne est historiquement un des berceaux de l’économie numérique française, puisque c’est sur son territoire que sont nées de nombreuses innovations dans le domaine des télécommunications (première retransmission télé-transatlantique en 1962). Les télécommunications restent un des principaux employeurs de l‘économie numérique (15% des emplois), avec à la fois la présence d’acteurs historiques (Orange possède un important centre de recherche à Lannion, avec 1150 salariés), et de jeunes entreprises plutôt spécialisées sur le cloud, comme Bretagne Telecom qui devient BTBlue, qui a levé en juillet 2020 plusieurs dizaines de millions d’euros. L’autre grand employeur de l’économie numérique est la fabrication industrielle de produits numériques (notamment en électronique).
Néanmoins, ces marchés s’essoufflent (par ex. -7% d’emplois pour la « Fabrication de cartes électroniques assemblées » entre 2014 et 2019) et sont moins dynamiques que les marchés du Conseil informatique et de l’édition de logiciels, très dynamiques (dont les effectifs augmentent de 30% entre 2014 et 2019). On notera comme filière d’excellence bretonne la cybersécurité, avec des entreprises comme Amossys et DGA-Mi ou le Groupement de la cyberdéfense des armées et de l’ANSSI à Rennes, qui connaissent d’importants besoins de recrutement. Bretagne Développement Innovation et CyberJobs ont organisé un Jobdating où de nombreux postes en lien avec la cybersécurité étaient à pourvoir dans la région.
Une autre filière intéressante en Bretagne est la e-santé, avec pas moins de 65 startups présentes sur ce marché. Elles profitent d’un écosystème dynamique avec un laboratoire de recherche local spécialisé dans l’imagerie médicale, le LTSI, et le focus sur le sujet de la médecine augmentée et connectée de l’Institut de recherche technologique b-com.
Enfin, l’écosystème des startups est très dynamique en Bretagne, avec 1 245 startups, ce qui est remarquable par rapport à sa population (le taux de startups ramené à la population active est de 0,11%, contre 0,08% en moyenne de France hors IDF). La région possède d’ailleurs deux écosystèmes, Brest et Rennes/Saint-Malo, labellisés « Capitale French Tech » en 2019. Toutefois, les startups bretonnes lèvent peu de fonds, ce qui tend à relativiser la maturité de l'écosystème (cf. le Baromètre EY du capital-risque en France).
En Bretagne, l’Etat et la Région conjuguent leurs efforts et lancent ensemble un appel à projets doté de 3 M€, auprès des lieux de création publics et privés.

Stratégie Régionale

La Région Bretagne est très attachée au "numérique pour tous", et souhaite inclure l'ensemble de la population dans la transition numérique. Concrètement, elle souhaite avoir la totalité du territoire raccordé à la fibre en 2026 (on est à 40% aujourd’hui), et finance un réseau public de fibre optique pour les zones qui ne sont pas couvertes par les opérateurs privés. Par ailleurs, la Région soutient les projets numériques visant à réduire les fractures territoriales et sociales, ce qui passe aussi par le financement de formations du numérique afin de les rendre accessibles au plus grand nombre ou par le biais d'un chèque numérique. Pionnière, la région Bretagne a adopté en février la première feuille de route locale sur un numérique responsable.
Son autre principale action concerne la transformation numérique de l'administration (développer l'open data et l'utilisation de la donnée, développer une plate-forme intégrant l'ensemble des services publics numériques...).

La GEN en Bretagne en 2020

Chiffres clés 2020 Bretagne

Retrouvez ci-dessous les Chiffres Clés de la Grande Ecole du Numérique :

 

PDF (2,2mo)

Trouver
une formation labellisée GEN