+

Cette aide est réservée aux apprenants ne percevant aucun revenu ou aucune allocation pendant la durée de la formation.

Les apprenants bénéficiant du RSA, de la Garantie Jeune, d’un salaire, d’allocations Pôle Emploi ou tout autre revenu pendant la durée de la formation ne sont pas éligibles à aide.

Selon le décret N° 2017-548 du 14 avril 2017 :

  • « Sont exclues du bénéfice de l’aide les personnes inscrites à Pôle Emploi comme demandeurs d’emploi qui perçoivent une aide à l’insertion ou une aide à la formation professionnelle ainsi que les personnes rémunérées sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation et les personnes en congé individuel de formation.
  • Sont également exclues du bénéfice de l’aide les personnes percevant une aide du Ministère chargé de l’emploi ou d’un Conseil Régional versée au titre de la formation professionnelle ou de l’insertion professionnelle.
  • L’aide n’est pas cumulable avec une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux ou une aide spécifique versée par le Ministère chargé de l’Enseignement Supérieur ou les établissements publics qui en relèvent. »

« Le bénéficiaire de l’aide s’engage à suivre la formation au titre de laquelle l’aide lui a été accordée et à se soumettre aux conditions d’assiduité et à l’ensemble des modalités pédagogiques de contrôle des connaissances prévues par l’établissement ou la structure qui dispense la formation labellisée par la Grande Ecole du Numérique. S’il ne remplit pas les conditions générales de scolarité et d’assiduité auxquelles est subordonné le bénéfice de l’aide qui lui a été accordée, il est tenu au reversement des sommes indûment perçues. »

L’aide subsidiaire est attribuée aux apprenants de nationalité française.  

Un ressortissant étranger peut bénéficier de cette aide à condition de résider sur le territoire français depuis au moins deux ans, être titulaire d'une carte de résident et attester d'un foyer fiscal de rattachement. Le foyer fiscal de rattachement doit être celui d’un parent, d’un représentant légal (fixé par jugement) ou d’une situation maritale.

L’aide GEN est plafonnée à une durée maximale de 18 mois pour une même formation.
Par exemple, si votre formation dure 24 mois ou plus, vous devrez déposer une demande pour une durée de 18 mois.