Bourgogne-Franche-Comté : le Premier ministre rend visite à l’Access Code School

Edouard PhilippeLe vendredi 19 juin en
Bourgogne-Franche-Comté, le Premier ministre, Édouard Philippe, a visité l’Access Code School de Besançon. Il y a rencontré d’anciens et actuels apprenants des deux formations bisontines portées par Onlineformapro et labellisées Grande École du Numérique.
 
 
 

Une formation innovante en mode projet

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a échangé avec les apprenants de l’Access Code School (ACS) : l’occasion d’évoquer ensemble la diversité des chemins parcourus par chacun avant de rejoindre la formation.  Les apprenants ont également présenté au Premier ministre les méthodes pédagogiques pratiquées au sein des ACS, le mode projet, le pair-à-pair et la pédagogie inversée. La formation leur permet également de tisser des liens avec le milieu professionnel au travers de rencontres, ateliers ouverts et hackathons.
 

Des apprenants aux projets ambitieux

Léo et Mohamed, anciens apprenants de l’Access Code School, ont fait part au Premier ministre de leur projet de création d’entreprise. Ce dernier se base sur une idée développée lors d’un hackaton. Leur société verra le jour à l’automne. Apprenante à l’ACS, Mélanie a pu échangé avec le Premier ministre sur son projet.

« Après un parcours scolaire qui qui s’est terminé en première, j’ai intégré l’ACS Besançon Marmier en novembre 2016. Cette formation de la Grande École du Numérique a été une chance pour moi. Je compte bien continuer dans la voie du code en trouvant mon premier emploi dans ce domaine ! C’est une fierté pour moi d’avoir pu rencontrer et échanger avec le Premier ministre au sujet de mon parcours. »
 

L’inclusion grâce au numérique

Access Code Schoool s’adresse prioritairement aux jeunes de moins de 30 ans peu ou pas diplômés et aux personnes en reconversion professionnelle. Les formations ont également pour objectif d’accueillir des femmes, insuffisamment représentées dans les métiers techniques. En pleine croissance, le secteur du numérique est pourtant porteur d’opportunités pour toutes et tous. Au total, 50 000 postes seraient aujourd’hui non pourvus dans le secteur du numérique et plus de 190 000 postes seraient à pourvoir d’ici 2022 (sources : DARES, 2015).

 

En savoir plus :