Une étude menée par Sagarank vient conforter les premiers résultats de la Grande Ecole du Numérique

SagarankUne étude menée par Sagarank portant sur les formations au code en France apporte des éléments complémentaires au rapport d’activité de la Grande École du Numérique. En voici les chiffres clés.


 

En France, les formations au code sont en pleine expansion et les admissions sont parfois très compétitives

  • Les formations au code ont formé en 2016 entre 7 000 et 9 000 futurs professionnels du numérique.
  • Selon les estimations de Sagarank, ce chiffre va augmenter. Environ 60 % de futurs professionnels du numérique supplémentaires seront formés en 2017, soit un total entre 11 000 et 15 000 personnes.
  • Le taux d’admission est en moyenne autour de 10 % en 2016. Cela témoigne de l’intérêt porté à ces formations.

Les nouvelles formations au code deviennent un raccourci pour intégrer le marché du travail après 6 mois

  • En 2016, plus de 75 % des apprenants ont pu trouver un emploi dans les 6 mois suivant la formation.
  • La durée moyenne des formations au code est de 6 mois en 2016.
  • Le salaire annuel moyen obtenu par les futurs professionnels du numérique est de 28 000 €. En comparaison, le salaire annuel d’entrée d’un ingénieur est de 35 000 € pour un investissement en temps plus conséquent (6 mois pour une formation de code, contre 3 à 5 ans d’étude pour un ingénieur).

Les formations au code ont prouvé leur capacité à inclure des populations éloignées de l’emploi

  • Les formations labélisées par la Grande École du Numérique ont l’objectif de former en priorité des jeunes peu ou pas qualifiés, ni en emploi ni en formation. Une attention particulière est également portée aux femmes et aux habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville.
  • Les formations labellisées Grande École du Numérique ont deux fois plus de profils sans bac parmi leurs apprenants. Ils représentent 37 % des apprenants pour les formations de la Grande École du Numérique, contre 17 % hors Grande École du Numérique. Les taux d’insertion 6 mois après la fin de la formation au code sont toutefois comparables. Ils sont de 76 % pour la Grande École du Numérique et de 82 % pour les non-labellisés. Ces chiffres témoignent de la capacité des formations labellisées à faire du numérique une opportunité pour tous.

Les formations au code : une réponse à la demande croissante de talents

  • Par rapport au total des talents disponibles, les futurs professionnels du numérique issus des écoles de code représentent déjà en 2016 environ 17 % des talents disponibles annuellement.
  • Des start-ups, PME et grands groupes recrutent de plus en plus de profils issus de formations labellisées. Capgemini recrutera en 2017 10 % de ses nouveaux collaborateurs parmi des apprenants de la Grande École du Numérique.
  • Pour le DRH de la PME Expertime : « le recrutement d’un élève de Coding Academy a été une grande réussite grâce à son profil technique, sa compétence linguistique et son potentiel d’évolution. Cela a été possible grâce au contact direct et personnel avec l’école. »

 

A propos de Sagarank

Sagarank est la plateforme européenne qui permet aux futurs professionnels du numérique de choisir une formation qui leur permettra de trouver un emploi.
 

En savoir plus :