Qu’est-ce que la Grande Ecole du Numérique ?

Pourquoi la GEN ?

L’ensemble de l’économie est traversé et transformé par le numérique. Dans la plupart des secteurs d’activité, le domaine du numérique connait des difficultés de recrutement et offre de réelles perspectives en matière d’emploi. Les besoins de formation et de compétences sont massifs dans un contexte où l’offre de formation doit se développer, se structurer et devenir certifiante.

 

Quels objectifs ?

La Grande École du Numérique a pour objectif de répondre aux besoins d’emplois dans le domaine du numérique et de favoriser l’insertion sociale et professionnelle des jeunes, en particulier de ceux qui sont éloignés de l’emploi et de la formation, et plus largement de tous les publics en reconversion.

 

 

Comment fonctionne-t-elle ?

La Grande École du Numérique vise à structurer sur l’ensemble du territoire national une offre de formations, « les fabriques du numérique », permettant la diversification des publics concernés et renouvelant les approches pédagogiques. Elle a pour objectif la reconnaissance de ces formations par une certification ainsi que l’adaptation de ces formations aux besoins d’un domaine d’activité en mutation permanente.

La Grande École du Numérique coordonne et fédère au niveau national un réseau de formations, labellisées et portées par des initiatives locales, préparant aux métiers du numérique ou permettant d’acquérir un socle professionnalisant de compétences numériques. Elle les accompagne pour faciliter leur reconnaissance, leur accès aux financements (pour les formations et pour les apprenants) mais également pour favoriser le partage des bonnes pratiques, la mise à jour permanente des contenus, l’adaptation des pédagogies, la mise en réseau des formateurs et des apprenants. Elle accompagne également les collectivités locales dans l’implantation de « fabriques du numérique » sur leurs territoires.

 

 

Pour qui ?

La Grande École du Numérique vise prioritairement les publics éloignés de l’emploi et de la formation. Elle doit pour cela être accessible à un large public, sans distinction académique, économique, sociale ou de genre. La Grande École du Numérique s’est fixé l’objectif de former, à l’échelle nationale, 30% de femmes et 50% de jeunes peu ou pas qualifiés, ni en emploi, ni en formation, avec un ciblage volontariste en faveur des publics issus des quartiers relevant de la politique de la ville.

Si la Grande École du Numérique souhaite former prioritairement ces publics, elle porte la conviction que les promotions doivent rassembler une diversité de publics et présenter une mixité en termes de niveau de formation, d’origine sociale, d’âge ou de genre.

 

 

Avec qui ?

La Grande École du Numérique a vocation à réunir un réseau de formations préparant, sur des périodes comprises entre 3 et 24 mois, aux métiers du numérique et permettant d’acquérir un socle de compétences numériques offrant des débouchés clairs pour les apprenants (emploi, retour en formation, création d’entreprise ou d’activité individuelle, le cas échéant en couveuse ou société de portage). Ces formations innovantes et intensives sont fondées sur l’acquisition de compétences répondant aux besoins identifiés par les acteurs économiques.

 

Pour plus d’informations vous pouvez consulter le Rapport de Préfiguration de la Grande École du Numérique de septembre 2015 :